NOTE D'INTENTION
Depuis une cinquantaine d'années, le travail des créateurs - qui relevait auparavant d'une forme de mystère - fait l'objet d'une exposition de plus en plus grande. Il ne s'agit pas seulement de montrer les "dessous" de la création, mais de penser celle-ci comme un processus, dont l'intérêt ne réside pas tant dans le résultat final que dans le mouvement qu'il engage. Des structures curatoriales et éditoriales telles qu'à bras le corps ou Le peuple qui manque, des lieux d'exposition de l'art tels que Khiasma aux Lilas ou Les Laboratoires d'Aubervilliers, ainsi que des festivals tels que Côté Court à Pantin ou Le Nouveau Festival au Centre Pompidou (Paris) ont ainsi ouvert de plus en plus d'espaces dédiés à des travaux en cours, à des formes explicitement "inachevées".
Parallèlement, de nouvelles formes d'écritures critique et théorique ont émergé. Elles considèrent la création artistique comme une recherche à même de produire du savoir, et pensent inversement la recherche comme susceptible de produire des objets relevant du champ de l'art. Des espaces de réflexion et de production dédiés à ce type de démarches ont ainsi été créés dans de grandes institutions universitaires comme Sciences Po à Paris (avec SPEAP, programme d'expérimentations en arts et politique) ou encore Harvard aux Etats-Unis (avec le Sensory Ethnography Lab).

La plateforme d'édition à bras le corps s'inscrit dans ce double mouvement. Elle donne à la pratique artistique une visibilité en s'intéressant à des travaux en cours et elle incite les créateurs à se faire critiques en écrivant sur leurs propres œuvres ou sur celles des autres. Ainsi, lors de la soirée de lancement de notre revue papier, certains articles du premier numéro furent prolongés par des lectures ou des performances, tandis que les artistes invités étaient amenés à expérimenter, à exposer leur recherche du moment. Le succès public de cet événement nous a convaincu de la nécessité de renouveler l'initiative en lui donnant un cadre plus défini. L'idée s'est alors imposée d'une série de rencontres publiques associant un artiste (ou un collectif d'artistes) et un critique-chercheur (ou un collectif de recherche) autour d'un projet en cours de création (film, spectacle, exposition...).

Chacune de ces rencontres fera l'objet d'une "captation" par l'équipe d'à bras le corps qui en restituera les différents moments via un site internet, sous forme d'écrits, d'images fixes ou animées. Le projet encore en chantier de l'artiste bénéficiera ainsi d'une exposition préparant sa diffusion effective. à chaque édition seront également associés les étudiants d'une université ou d'une école d'art afin qu'ils participent aux différents moments (ateliers et séminaires) et qu'ils portent un regard neuf sur les propositions. Il leur sera demandé de produire à leur tour un objet (texte ou image) à partir de cette expérience afin d'en assurer la restitution et la prolongation, ces "retours" pouvant faire l'objet d'une publication numérique et/ou papier. Là encore, il s'agit de lier réception critique et activité créatrice.

La création est de plus en plus une affaire de réseau. Les artistes n'évoluent pas seuls, ils dépendent de structures de production, de diffusion et de recherche, dont ils sont souvent partie prenante, et sans lesquelles leur travail n'existerait et ne circulerait pas. Attaché à un territoire, ce maillage (des collectifs d'artistes aux plateformes critiques en passant par les lieux de résidence) n'est pas toujours visible. Ces rencontres entendent ainsi exposer et activer l'extraordinaire réseau de création et de recherche qui s'est développé depuis une trentaine d'années en île-de-France où chercheurs, artistes, producteurs et diffuseurs se côtoient, échangent parfois leur position, contribuant ensemble à la naissance des œuvres.

CRÉDITS
Le site Réfléchir la création est édité par l'association A bras le corps.

Les éléments publiés sur ce site sont exclusivement réservés à la consultation et à l'utilisation dans le cadre d'un usage privé et non-marchand, ils ne sont pas destinés à une utilisation collective, qu'elle soit payante ou gratuite.

Création graphique : Arnaud Boudon
Développement web : Too Many Cowboys


Sauf autorisation expresse de l'éditeur, la reproduction partielle ou intégrale du contenu du site est interdite.

Adresse de correspondance
A bras le corps
C/O Too Many Cowboys
81, rue Saint-Fargeau
75020 Paris

Hébergement
OVH
www.ovh.com
SAS au capital de 10 000 000 €
RCS Roubaix - Tourcoing 424 761 419 00045
Code APE 6202A
N° TVA : FR 22 424 761 419
Siège social : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.