Partenaire du projet
Arcadi
Créé en 2003, Arcadi soutient la création artistique en Île-de-France dans les domaines des arts de la scène (chanson, danse, théâtre et opéra) et des arts numériques, ainsi que la recherche et réflexion sur les arts et la culture. Son rôle consiste à contribuer à la diversité de l'offre artistique francilienne en apportant une aide à la production aux porteurs de projets. Cet établissement public de coopération culturelle (EPCC) soutient également la diffusion en encourageant la mobilité des œuvres artistiques et leur exploitation à long terme en Île-de-France.
Site web d'Arcadi
Lieux associés
Collège des Bernardins
Le Collège des Bernardins est un lieu atypique, où peuvent s'immiscer, se frayer un chemin, des expressions artistiques de tous ordres. Les expositions y sont singulières, et les œuvres y engagent une discussion avec l'espace et celles et ceux qui s'y trouvent. Par son ouverture à la création contemporaine, le Collège des Bernardins rappelle que la question de la pratique artistique est déterminante pour comprendre l'homme, le monde, et les relations qui s'y nouent.
Site web du Collège des Bernardins
Khiasma
Khiasma est une structure de production et de diffusion artistique et culturelle dont les actions questionnent les relations entre art et pratiques sociales. Ouvert en 2004, l'Espace Khiasma est dédié à une programmation dans le domaine des arts visuels (expositions et cycle de projections), de la performance, des littératures vivantes (Festival Relectures).
Site web de Khiasma
C.N.C
Créé en 1998, le Centre national de la danse possède des atouts qui font de lui un lieu unique au service de la danse. Ces richesses sont sa force : la compétence des équipes et la diversité des métiers ; à Pantin, un bâtiment rénové et confortable, avec deux plateaux aux 3e et 4e étages qui seront aménagés à l’horizon 2012 ; onze studios dont trois ouverts au public pour des spectacles ou des performances, une médiathèque, une salle de projection, des collections et tout un corpus de formations, ressources et services pour les professionnels et les compagnies. Le CND Lyon / Rhône-Alpes assure quant à lui la continuité de l’ensemble des missions dans sa région d’implantation.
Site web du CND
Artistes et critiques associés
Jérémy Gravayat réalise des films questionnant certaines réalités de l'exil contemporain et des quartiers populaires. Quotidien d'une réfugiée bosniaque, migrants de Sangatte, Palestiniens des territoires occupés, sans papiers et travailleurs immigrés de l'agglomération Lyonnaise. Depuis deux ans, il mène le projet Atlas à La Courneuve, une enquête sur l'histoire et l'actualité de l'habitat précaire en Seine-Saint-Denis, basée sur des collectes de récits d'habitants et de documents d'archives. Ce projet à donné lieu à la publication d'un livre-journal distribué sur le territoire local, objet de partage de ces recherches en cours, qui mèneront en définitive à la réalisation d'un film.

Olivier Marboeuf est auteur, critique, performeur et commissaire indépendant. Il est directeur de l'Espace Khiasma depuis 2004. Son parcours s'articule autour des problématiques du rapport du texte et de la voix avec l'image fixe ou animée et plus largement autour des enjeux de la transmission. Depuis plusieurs années, ses recherches se concentrent sur une relecture du colonialisme selon des principes de spéculation narrative qui viennent entrer en friction avec le récit historique dominant. Très impliqué dans le cinéma d'artistes, il est également producteur associé au sein de Spectre Productions et programmateur au sein de Phantom.

Délibérément inclassable, Stéphane Thidet est un plasticien qui travaille avec de nombreux média et matériaux (son, image filmée, sculpture, éléments naturels…) cherchant ainsi à déplacer les frontières de l'art, comme lorsqu'il introduisit une meute de loups dans le parc du Château des Ducs de Bretagne lors de la manifestation Estuaire à Nantes. Plus récemment, on pouvait redécouvrir dans l'exposition Inside, au Palais de Tokyo, son spectaculaire Refuge, chalet en bois à l'intérieur duquel un déluge de pluie ne cesse de tomber.

Olivier Schefer, spécialiste du romantisme allemand, enseigne l'esthétique à l'université Paris-1. Il est notamment l'auteur de Variations nocturnes (Vrin, 2008) et a édité les Recherches sur l'homme dans l'état de somnambulisme, du marquis de Puységur (VillaRrose, 2008).

Né à Saint-Malo en 1982, Julien Bal vit et travaille entre Paris, Bruxelles et Rome. Formé au Conservatoire d'art dramatique de Rennes puis au Conservatoire national d'art dramatique de Rome, il met en scène des performances et des textes inédits d'auteurs contemporains francophones. Il est également scénariste et assistant pour de nombreux metteurs en scène dont Jacques Lassalle ou la chorégraphe danoise Charlotte Munkso. Il a dernièrement présenté Pas complètement noir le gris de Monique Enckell au 6b de Saint-Denis ainsi que Storme de Stéphane Oertli à la Bellone de Bruxelles.

Smaranda Olcèse est journaliste et vidéaste dans les domaines du spectacle vivant (théâtre et danse) et de l'art contemporain. Elle réalise des captations et entretiens filmés pour le compte de festivals ou galeries et mène conjointement à l'écriture et à la vidéo une activité de photographe. Elle contribue très régulièrement au projet Inferno, une revue arts & spectacles connectée sur la réalité de la création contemporaine, volontiers européenne, exigeante mais ouverte. Inferno relaie depuis deux ans ce qui se produit de plus pertinent sur les scènes européennes, dans les festivals internationaux, comme dans les galeries et les musées, les théâtres ou les lieux alternatifs.

Yaïr Barelli est Né à Jérusalem en 1981 et installé en France depuis 2008, Yaaïr Barelli a suivi la formation professionnelle du C.D.C à Toulouse ainsi que le programme Essais au CNDC à Angers sous la direction d'Emmanuelle Huynh. Il travaille comme interprète pour différents artistes et chorégraphes: Emmanuelle Huynh (Cribles), Marlène Monteiro Freitas (Paraìso - colec¸ão privada), Tino Sehgal (Instead of allowing some thing to rise up to your face dancing bruce and dan and other things) et Christian Rizzo (d'après une histoire vraie).Ses travaux sont présentés dans des théâtres ainsi que dans des galeries et centres d'art. Il collabore fréquemment avec les artistes visuels : Neal Beggs, le collectif åbäke, Pauline Bastard, Ivan Argote, et il mène en parallèle les projets : Ce ConTexte et Sur l'interprétation - titre de l'instant. Yaïr Barelli enseigne dans différentes institutions, notamment au CNDC à Angers, à Londres à The Place et à la Haute école d'Art et Design (HEAD) à Genève.